COMPRENDRE LA PRESTATION PARTAGEE D’EDUCATION DE L’ENFANT MAJOREE

L’ESSENTIEL

  • Vous pouvez prétendre à la prestation partagée d’éducation de l’enfant majorée si vous cessez votre activité professionnelle pour vous occuper de vos enfants.
  • La prestation partagée d’éducation de l’enfant est une aide financière versée tous les mois par votre Caisse d’allocations familiales ou par votre Mutualité sociale agricole. Par ailleurs, la durée de droit prévue pour cette prestation varie en fonction de votre situation.
  • Vous devez remplir des conditions d’attribution fixes pour pourvoir bénéficier de cette prestation.

Vous avez entendu parler de la prestation partagée d’éducation de l’enfant majorée ? Et vous vous demandez quelle est son utilité ? Sous quelles conditions peut-elle être versée ? Quel est son montant ? Quelle est la durée de son versement ? Plus précisément, comment ça marche ? Soyez rassuré. Nous répondons à l’ensemble de vos interrogations sur la prestation partagée d’éducation de l’enfant majorée juste ici ! 👇

La prestation partagée d’éducation de l’enfant majorée : comment ça marche ?

A la naissance de votre enfant, vous pouvez bénéficier d’une aide financière de votre Caisse d’allocations familiales ou votre Mutualité sociale si vous arrêtez de travailler pour vous occuper de vos enfants.

Définition de la prestation partagée d’éducation de l’enfant majorée

💰 Vous pouvez prétendre à la prestation partagée d’éducation de l’enfant majorée lors de l’arrivée de votre enfant. Tel est le cas notamment si vous cessez votre activité professionnelle pour vous occuper pleinement de l’éducation de vos enfants. En effet, à l’arrivée de votre enfant, vous avez le choix entre la prestation partagée d’éducation de l’enfant et la prestation partagée d’éducation de l’enfant majorée si vous arrêtez votre activité professionnelle pour vous occuper de vos enfants. Ces deux prestations sont différentes. En effet, vous pouvez prétendre à La PreParE seulement si vous réduisez ou cessez votre activité professionnelle. La PreParE majorée vous est attribuée si vous arrêtez totalement de travailler. Cependant, vous devez remplir des conditions fixes pour pour pouvoir en bénéficier. On vous en dit plus juste ici ! 👇

Conditions à remplir pour la PreParE majorée

📃 Les conditions à réunir pour prétendre à la prestation partagée d’éducation de l’enfant majorée sont les suivantes :

  • avoir au moins 3 enfants à charge ;
  • être certain de vouloir choisir la PreParE majorée. En effet, votre choix est définitif. Ainsi, si par exemple, vous optez pour la PreParE, vous ne pouvez pas par la suite revenir sur votre choix pour choisir la PreParE majorée.

Quels sont les montants et les démarches à accomplir pour demander la PreParE majorée ?

Le montant de la PreParE majorée est plus important que celui de la PreParE. Cependant, sa durée de versement est plus courte que celle de la PreParE. La durée de droit pour la PreParE majorée varie selon votre situation familiale. Que votre enfant soit né ou adopté, la durée de droit de la PrePare majorée ne diffère pas.

Montant et durée de la PreParE majorée

💰 Le montant de la PreParE majorée est de 651,85 euros par mois jusqu’au 31 mars 2022. En effet, il sera revu à partir de cette date.

Si vous vivez en couple, vous pouvez tous les deux bénéficiez de cette prestation. Vous la percevrez pendant 8 mois maximum et ce, dans la limite des 1 an de votre enfant.

Dans le cas contraire, si vous vivez seul(e) avec vos enfants, vous pouvez bénéficier de la PreParE majorée dans la limite du 1er anniversaire de votre enfant le plus jeune.

Par ailleurs, si vous avez deux enfants à charge ou plus, sachez que la durée de votre droit à la PreParE majorée sera réduite du nombre de mois qui vous sont indemnisés au titre de votre maternité, paternité, adoption ou maladie.

✏️ A noter : vous ne pouvez pas cumuler la PreParE majorée avec le complément de libre choix du mode de garde, avec le complément familial, l’allocation journalière de présence parentale, les indemnités journalières pour maternité, paternité, maladie et adoption.

Démarches à accomplir

📃 Quelles sont les démarches à faire pour demander à votre CAF ou MSA la PreParE majorée ? Vous devez effectuer vos démarches dès la fin de votre congé maternité ou d’adoption et dès l’instant que vous cessez de travailler. A cet égard, il vous suffit de remplir le formulaire Clca téléchargeable sur le site internet de votre CAF ou de votre MSA si vous dépendez du régime agricole.

Il vous faudra veiller à bien compléter ce document. Ensuite, vous devrez joindre à ce formulaire rempli l’ensemble des justificatifs demandés. Puis, il vous faudra les adresser à votre CAF ou à votre MSA.

💡 Pour rappel, si à la naissance de votre enfant, vous choisissez la PreParE majorée, vous ne pourrez plus changer d’avis pour opter pour la PreParE. Si vous souhaitez en savoir plus sur la PreParE, il vous suffit de cliquer ici !