L’ESSENTIEL

  • Une convention collective contient les règles particulières du droit du travail applicables à un secteur donné. Dans le secteur de la grande distribution, c’est la convention du commerce de détail et de gros à prédominance alimentaire qui s’applique.
  • Si vous travaillez dans un commerce d’alimentation générale, une supérette, ou encore dans un supermarché/hypermarché, vos conditions de travail sont donc régies par cette convention.
  • Cette convention comprend notamment des dispositions sur divers sujets : primes, congés payés, grilles de salaire minimum, délais de préavis, etc.

Négociée entre employeurs et représentants des salariés, la convention collective régit, en complément du droit du travail, les règles applicables dans un secteur d’activité. À ce titre, la convention collective du commerce de détail et de gros à prédominance alimentaire s’applique dans le domaine de la grande distribution.

Vous travaillez dans la grande distribution et aimeriez savoir quelles règles s’appliquent à votre secteur ? Quels avantages prévoit votre convention collective ? Pas d’inquiétude, on vous explique tout ce que vous devez savoir sur la convention collective du secteur de la grande distribution !

Convention collective grande distribution Super U

Vous êtes salarié en tant qu’hôte de caisse ou caissier, employé de rayon, manager de rayon au sein d’un magasin Super U ?

Dans ce cas, la convention collective qui vous est applicable est la convention collective du commerce de détail et de gros à prédominance alimentaire (n°3305).

📌 Rappel : une convention collective contient les règles particulières du droit du travail applicables à un secteur donné (contrat de travail, hygiène, congés, salaires, classification, licenciement, etc.). Elle est conclue par les organisations syndicales représentatives des salariés et les organisations ou groupements d’employeurs. Son champ d’application est variable. L’employeur doit l’appliquer, sauf cas particulier.

La convention collective du secteur de la grande distribution comprend notamment des dispositions sur :

  • les primes : la prime annuelle bénéficie à tous les salariés ayant au moins un an d’ancienneté au moment de son versement. Elle est égale à un mois de salaire. Une prime de vacances peut être attribuée par négociation collective.
  • les heures pour recherche d’emploi : dont bénéficient les salariés licenciés à raison de 2 heures par jour pendant 1 mois.
  • mais aussi les congés exceptionnels pour évènements familiaux : par exemple, 1 semaine pour le mariage du salarié après 1 an d’ancienneté
  • les congés payés : un congé supplémentaire d’ancienneté est accordé (par exemple, 1 jour à partir de 10 ans d’ancienneté)
  • et enfin les salaires : en fixant des grilles de salaires minima mensuels et annuels garantis pour l’ensemble des salariés.

🛒 Notez que si vous travaillez dans une enseigne du groupe Système U, Intermarché, Leclerc, ou encore Auchan, cette convention collective s’applique à vous. Votre employeur est donc tenu de la respecter.

⚖️ Si ce n’est pas le cas, vous pouvez saisir le Conseil des prud’hommes. Les juges pourront alors le condamner à vous verser des dommages intérêts.

Grille de salaire de la convention collective grande distribution

🛒 La convention collective du commerce de détail et de gros à prédominance alimentaire s’adresse aux salariés employés dans la grande distribution. Cela comprend notamment les salariés travaillant dans :

  • les commerces d’alimentation générale
  • les supérettes
  • et les supermarchés et hypermarchés en ce qui concerne la vente au détail.

Cette convention prévoit notamment des dispositions sur différents sujets :

  • les salaires
  • la période d’essai et ses modalités de rupture
  • les délais de prévenance
  • ou encore les préavis de licenciement
  • etc.

Si vous travaillez en grande surface, votre rémunération est établie sur la base d’une grille de salaires. Pour établir votre position au sein de cette grille, différents critères sont pris en compte :

  • le type d’emploi (préparateur, hôte ou hôtesse de caisse, employé commercial, etc.).
  • le niveau de compétences et de connaissances nécessaires à la fonction
  • et enfin le degré d’autonomie et de responsabilité du salarié.

💰 S’agissant des salaires, chaque employé concerné par cette convention est donc affecté à un niveau de I à IX selon le poste occupé.

Le texte prévoit, en fonction de ces niveaux, une grille de salaires bruts minimum à respecter sur une base de 151,67 heures de travail mensuelles. Voici un tableau récapitulatif des salaires minimum prévu par cette convention collective :

Niveau Taux horaire Salaire mensuel
IA (6 premiers mois d’ancienneté)10.04 €1522.77 €
IB10.05 €1524.28 €
IIA (6 premiers mois d’ancienneté)10.05 €1524.28 €
IIB10.13 €1536.42 €
IIIA (12 premiers mois d’ancienneté)10.14 €1537.93 €
IIIB10.25 €1554.62 €
IVA (24 premiers mois d’ancienneté)10.28 €1559.17 €
IVB10.83 €1642.59 €
V11.46 €1738.14 €
VI12.12 €1838.24 €
VII15.78 €2393.35 €
VIII21.22 €3218.44 €
Cadres dirigeantsForfait jour variableForfait jour variable

Convention collective de grande distribution et préavis

Plusieurs raisons motivent la fin d’une relation contractuelle avec un employeur. Néanmoins, quel que soit le motif (démission, licenciement ou départ à la retraite), vous devrez effectuer un préavis dont la durée dépend de votre statut et de votre ancienneté.

⏳ Ainsi, la durée du préavis varie généralement de 1 à 3 mois. Par contre, si vous avez déjà retrouvé un emploi, vous pourrez être exempté du préavis sous réserve du respect d’un délai de prévenance (de 15 jours à 1 mois).

Les durées de préavis en cas de démission, de licenciement ou de mise à la retraite dans le cadre de cette convention collective sont les suivantes :

  • pour les ouvriers et employés : 1 mois en cas de démission ou de départ en retraite, 2 mois après 2 ans d’ancienneté en cas de licenciement ou de mise à la retraite
  • les agents de maîtrise et techniciens : 2 mois
  • et pour les cadres : 3 mois.

💡 Bon à savoir : durant votre préavis, vous aurez droit à 2 heures d’absence autorisées par jour pour rechercher un nouvel emploi pendant 1 mois. Ces heures d’absences ne sont payées qu’en cas de licenciement. Pour les cadres congédiés, le nombre d’heures payées est égal pour chaque mois à la durée hebdomadaire de travail.