L’ESSENTIEL

  • Pour calculer votre salaire en fonction de vos heures, vous devez connaître la rémunération horaire brute qui s’applique à votre situation.
  • Cette rémunération peut être mensuelle, forfaitaire, ou dépendre d’un taux horaire.
  • Votre salaire est calculé en fonction de votre temps de travail effectif. Néanmoins, vos heures supplémentaires doivent donner lieu à une rémunération majorée.

Le salaire est la rémunération du travail convenu entre un salarié et son employeur au titre du contrat de travail. Il comprend le salaire de base, mais aussi les primes, la rémunération des heures supplémentaires ou complémentaires effectuées, l’épargne salariale, d’autres indemnités et avantages en nature.

Vous souhaitez calculer votre salaire en fonction des heures que vous travaillez ? Dans ce cas, il vous faut prendre en considération votre taux horaire. On vous explique tout ci-dessous ! 👇

Calculer son salaire avec ses heures

Pour calculer votre salaire en fonction de vos heures travaillées, vous devez connaître la rémunération horaire brute qui s’applique à votre situation. Cette rémunération dépend de votre salaire de base.

💰 Le salaire de base ou salaire mensuel de base (SMB) est le salaire prévu par votre contrat de travail. Il correspond à la rémunération fixée entre le salarié et son employeur sur la base d’un contrat de travail à temps plein ou sur une base forfaitaire.

La plupart du temps, le salaire de base est donc égal à :

La rémunération horaire brute x le nombre d’heures effectuées sur un mois

Attention ⚠️ : le salaire de base n’est pas égal au salaire brut : il n’inclut pas les indemnités, avantages sociaux, avantages en nature et primes que le salarié est susceptible de percevoir.

📌 Rappel : le salaire brut est la somme des montants que vous percevez en rémunération de votre travail, avant déduction des charges sociales obligatoires (cotisations sociales, CSG-CRDS, etc.) et des cotisations à la mutuelle d’entreprise.

Vous souhaitez savoir comment calculer votre salaire en fonction de vos heures ? 🤔

🖋 Prenons un exemple ! Imaginons que votre contrat de travail prévoit un salaire de base de 15 € brut par heure, et que vous travaillez 151,67 heures par mois (c’est-à-dire le rythme de 35 heures par semaine). Ainsi, votre rémunération brute est égale à :

15 € x 151,67 heures

Soit 2 275,05 € brut.

Taux horaire calcul

Le salaire se calcule de différentes façons :

  • au rendement (travail à la chaîne par exemple) : salaire horaire
  • en fonction de la durée de travail effectif (le plus utilisé) : salaire mensuel
  • au forfait correspondant à une convention de forfait : salaire annuel, adapté plus particulièrement aux cadres.

Le tarif horaire est le résultat du salaire divisé par la durée du travail. Selon le métier, la prestation et divers critères, ce taux horaire évolue. Ce type de rémunération concerne plus particulièrement les ouvriers qui travaillent à la tâche.

💶 La référence pour calculer votre salaire de base avec un taux horaire est le SMIC (Salaire Interprofessionnel de Croissance).

💡 Bon à savoir : le montant du SMIC a augmenté le 1er janvier 2021 de 0,99% pour atteindre 10,25 € par heure (contre 10,15 € par heure en 2020). Cela équivaut à 1554,58 € par mois sur la base de la durée légale du travail de 35 heures de travail hebdomadaire.

Notez que le salaire de base ne peut jamais être inférieur à deux montants :

  • le SMIC (Salaire Minimum Interprofessionnel de Croissance)
  • ou le salaire minimum prévu par un accord de branche.

En effet, plusieurs conventions collectives prévoient des grilles de salaire afin de garantir aux salariés d’un secteur un salaire supérieur au SMIC.

Voici comment calculer votre taux horaire :

Taux horaire = salaire ÷ nombre d’heures

🖋 Prenons un exemple ! Un salarié qui gagne 1500 € par mois pour un temps plein. D’usage, on prend pour moyenne 21 jours travaillés dans le mois, avec des journées de travail de 7 heures par jour en moyenne.

Le nombre d’heures travaillées pour un mois est donc de :

21 jours x 7 heures ÷ jours = 147 heures

Le taux horaire du salarié est alors de :

1500 € ÷ 147 heures = 10,20 € / heure.

Calculer son salaire en fonction des heures travaillées

Un salarié doit être rémunéré dans le cadre de la réalisation d’un travail ou de certaines tâches au sein d’une entreprise. Votre salaire est calculé sur la base du temps de travail effectif que vous réalisez.

📌 Rappel : le temps de travail effectif est la période au cours de laquelle un salarié est à la disposition de l’employeur et applique ses directives.

Une journée de travail est ponctuée de moments où vous n’effectuez pas à proprement parler de tâches. Par conséquent, ces moments ne seront pas forcément considérés comme du temps de travail effectif. Ils ne donnent ainsi pas lieu à une rémunération. Pour calculer votre salaire, vous devez donc compter votre temps de travail effectif.

Votre employeur vous demande de faire des heures supplémentaires ?

Il est en droit de vous le demander. Cependant, toute heure supplémentaire effectivement effectuée donne droit à une rémunération majorée.

Conformément au Code du travail, les heures supplémentaires doivent être rémunérées de la manière suivante :

Nombre d’heures supplémentaires effectuéesTaux de majoration
8 premières heures supplémentaires (de la 36e heure travaillée à la 43e heure travaillée)25 % de majoration
Heures supplémentaires suivantes50 % de majoration

📝 Les taux de majoration peuvent également être prévus par des dispositions collectives, comme la convention collective ou l’accord collectif de l’entreprise. À défaut d’accord ou de telles dispositions, c’est le taux de majoration légal qui devrait s’appliquer.

Pour calculer votre salaire en fonction de vos heures travaillées, vous devrez donc ajouter la majoration de vos heures supplémentaires. Vous percevrez une somme supérieure à votre salaire de base prévu dans votre contrat de travail.

Attention ⚠️ : votre employeur n’a pas le droit de vous faire travailler plus de 10 heures par jour, sauf exceptions :

  • en cas d’accord de l’inspecteur du travail
  • en cas de surcroît temporaire d’activité dans l’entreprise
  • si un accord prévoit cette possibilité.