COMPRENDRE LE PLAN 1 JEUNE 1 SOLUTION

L’ESSENTIEL

  • En tant qu’employeur, dans le cadre du « plan 1 jeune, 1 solution », vous pouvez prétendre à une aide financière de l’Etat si vous recrutez un salarié en contrat d’apprentissage ou en alternance.
  • Cette aide financière d’un montant de 5 000 euros ou de 8 000 euros vise à faciliter l’entrée dans la vie professionnelle des jeunes touchés par la crise sanitaire en les formant à des métiers d’avenir.
  • Cette aide n’est pas automatique. En effet, pour en bénéficier, vous devez remplir des conditions fixes et en faire la demande.

Vous êtes employeur ? Vous avez entendu parler du « plan 1 jeune, 1 solution  » ? Peut-être hésitez-vous à embaucher en alternance ou en contrat de professionnalisation ? Pouvez-vous bénéficier de cette aide financière versée par l’Etat dans le cadre du « plan 1 jeune, 1 solution » ? Sous quelles conditions ? Quelles démarches devez-vous effectuer pour faire votre demande ? Plus concrètement, comment fonctionne le « plan 1 jeune, 1 solution  » ? Soyez rassuré(e), Avostart répond à l’ensemble de vos interrogations sur le « plan 1 jeune, 1 solution » juste ici. 👇

Le « plan 1 jeune, 1 solution » : comment ça marche ?

💰 Dans le cadre du « plan 1 jeune, 1 solution », vous pouvez prétendre à une aide financière de l’Etat. En effet, si vous recrutez un jeune en alternance ou en contrat d’apprentissage, vous pourrez bénéficier d’une aide financière de l’Etat. Cette aide vise à faciliter l’entrée dans la vie professionnelle des jeunes touchés par la crise sanitaire en les formant à des métiers d’avenir. De plus, elle vise également à accompagner des jeunes éloignés de l’emploi en construisant pour eux un parcours d’insertion sur mesure.

Une prime pour l’apprentissage et pour le contrat de professionnalisation

👨‍🎓 L’Etat a mis en place une aide financière exceptionnelle pour les entreprises qui recrutent un alternant ou un étudiant en contrat d’apprentissage.

L’objectif visé par cette aide de l’Etat est de faciliter l’accès des jeunes à la vie professionnelle en encourageant financièrement les employeurs à les recruter. En effet, grâce à cette mesure, le coût du recrutement d’un jeune en alternance ou en contrat d’apprentissage, équivaut à un faible reste à charge pour la 1ère année des contrats signés entre juillet 2020 et décembre 2021. Cependant, l’attribution de cette aide n’est pas automatique. En effet, pour y être éligible, vous devez remplir certaines conditions. On vous en dit plus juste ici.

Quelles sont les conditions à réunir ?

Vous pouvez bénéficier de cette aide si vous êtes :

👉 Une entreprise de moins de 250 salariés

Vous devez réunir les conditions suivantes :

  • signer votre contrat entre juillet 2020 et décembre 2021 ;
  • le diplôme ou le certificat professionnel préparé par le jeune que vous recrutez, ne doit pas être supérieur au niveau Bac+5.

👉 Une entreprise de 250 salariés et plus

Vous devez remplir les conditions suivantes :

  • signer votre contrat entre juillet 2020 et décembre 2021;
  • le diplôme ou le certificat professionnel préparé par le jeune que vous recrutez, ne doit pas être supérieur au niveau Bac+5 ;
  • de plus, vous devez vous engager à embaucher un seuil minimum de salariés en contrat d’insertion. Ce seuil est de 5 % des effectifs calculés au 31 décembre de l’année de signature de votre contrat. Par ailleurs, les contrats doivent être des contrats d’apprentissage, de professionnalisation, des contrats CIFRE ou des contrats en VIE. Néanmoins, vous pourrez abaisser ce seuil d’effectifs en contrat d’insertion à 3 % si votre progression d’embauche de contrats d’apprentissage ou de professionnalisation est d’au moins 10 % dans la même année ;
  • remplir un formulaire d’engagement disponible à l’Agence de services et de paiement (ASP).

💡 Bon à savoir : vous pouvez également bénéficier d’autres aides financières si vous embauchez en alternance ou en apprentissage une personne handicapée.

Démarches et versement de l’aide dans le cadre du « plan 1 jeune, 1 solution »

Vous avez vérifié et vous réunissez l’ensemble des conditions requises à cette aide de l’Etat. Néanmoins, l’attribution de l’aide financière versée dans le cadre du « plan 1 jeune, 1 solution » n’est pas automatique. En effet vous devez en faire la demande.

Démarches à accomplir

📃 Pour bénéficier de cette aide financière, vous devez transmettre le ou les contrats d’apprentissage ou d’alternance conclus à votre Opérateur de Compétences (OPCO). Il la transmettra aux services du ministère en charge de la formation professionnelle (DECA). Le ministère étudiera votre demande. Puis, si votre demande est éligible, elle sera transmise à l’Agence de services et de paiement (ASP).

Versement

💰 Le montant de l’aide est de :

  • 5 000 euros maximum si l’apprenti ou l’alternant est mineur
  • 8 000 euros maximum si l’apprenti ou l’alternant est majeur.

L’aide est versée chaque mois à l’employeur durant la première année du contrat. En effet, ces montants ne sont valables que pour la première année de chaque contrat d’apprentissage ou d’alternance conclu entre le 1er juillet 2020 et le 31 décembre 2021.

💡 Bon à savoir : si votre contrat est supérieur à une année, vous pouvez demander l’aide unique au moment de la deuxième année du contrat, c’est-à-dire à partir du 1er janvier 2022.