L’ESSENTIEL

  • Depuis ce jeudi 8 octobre, 4 nouvelles villes ont été placées en zone d’alerte maximale : Lille, Grenoble, Lyon et Saint-Etienne.
  • Un reconfinement local n’est pas exclu pour les zones en alerte maximale d’après le président du conseil scientifique.
  • Il indique également que les Français devront probablement vivre avec le virus jusqu’à l’été prochain.

Vendredi 9 octobre 2020, invité sur le plateau de Jean-Jacques Bourdin (BFMTV et RMC), le professeur Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique, annonce qu’il faudra vivre avec le virus jusqu’à l’été 2021.

La situation sanitaire en France

Jeudi 8 octobre 2020, Olivier Véran, Ministre de la Santé, annonce de nouvelles restrictions sur 4 villes : Lille, Grenoble, Lyon et Saint-Etienne. Ces villes viennent s’ajouter aux villes placées en zone d’alerte maximale.

Cette annonce entraîne pour ces villes des mesures applicables dès samedi 10 octobre : la fermeture des bars et un protocole renforcé pour les restaurants.

Le ministre de la Santé laisse un sursis à Toulouse et Montpellier jusqu’au lundi 11 octobre. Si la situation ne change pas, les deux villes basculeront en zone d’alerte maximale.

Le ministère de la Santé actualise régulièrement la carte de France avec les différents niveaux d’alerte. La prochaine actualisation aura lieu le 10 octobre.

L’avertissement du conseil scientifique

Le conseil scientifique joue un rôle essentiel. Il guide le gouvernement dans la prise de décisions politiques sur la situation sanitaire en France.

Le président du conseil, Mr Delfraissy a indiqué qu’il n’était pas exclu d’envisager un reconfinement local.

Si l’on veut échapper à un confinement à nouveau, le président soutient qu’il faudra prendre toutes les mesures nécessaires pour endiguer la propagation du virus sur le territoire français.

« Il faut qu’on apprenne à vivre avec le virus jusqu’à l’été prochain » a ainsi souligné ce dernier. Une annonce qui déplaît les Français.